Arrêter 30 jours c’est 5 fois plus de chance d’arrêter définitivement! La deuxième édition du défi collectif « Mois sans tabac » se déroulera du 1erau 30 novembre prochain. Lancée par le ministère de la Santé et menée en collaboration avec l’agence sanitaire Santé publique France et l’Assurance maladie, cette campagne nationale a pour vocation d’inciter les Français à arrêter de fumer grâce au soutien d’une communauté pouvant parfois être un élément déclencheur pour motiver l’arrêt du tabac. Le tabagisme est responsable de 15 % de décès en France. La campagne « Mois sans tabac », inspirée d’une initiative britannique, a pour objectif de multiplier par 5 les chances de décrocher définitivement. Pour relever collectivement le défi de l’arrêt du tabac,les maisons de santé du Pôle Santé Flandre Lys: MSP de Laventie, Fleubaix et Sailly sur la Lys  se sont associées au CSAPA le Sémaphore (Centre Hospitalier d’Hazebrouck), afin de vous proposer des stands d’information dans lesquels vous trouverez des conseils pratiques, un soutien moral pour vous encourager dans l’arrêt suivis éventuellement, d’un entretien personnalisé.   Quelle que soit la quantité de tabac consommée et aussi longtemps qu’on ait fumé, il n’est jamais trop tard pour arrêter et les bénéfices de l’arrêt du tabac interviennent presque immédiatement.

Par ailleurs, l’arrêt permet de se libérer de la dépendance du tabac. Si la dépendance physique disparaît en moyenne en quelques semaines, la dépendance psychologique est plus lente à s’estomper.

Plusieurs mois sans parfois nécessaires pour ne plus avoir de fortes envies de cigarettes. Bien garder à l’esprit que, même plusieurs années après l’arrêt du tabac, fumer une cigarette expose à une reprise du tabagisme, car elle réveille le besoin physique et relance la dépendance comportementale.